06 84 80 88 51 muriel.amar.psy@gmail.com

S’accepter signifie se voir et se regarder intérieurement et extérieurement sans se juger.

S’accepter veut dire s’accueillir, s’admettre, se prendre tel quel.

L’acceptation n’est pas une approbation, vous n’êtes pas obligé d’aimer la réalité. Ce n’est pas non plus une résignation, vous pouvez maintenir l’envie de changer la situation.

S’accepter signifie prendre un temps pour vous permettre d’être là tel que vous êtes.

C’est se rendre à la vérité de l’instant présent. Vous n’êtes ni parfait, ni imparfait, simplement vous êtes. C’est un moment de paix, de tranquillité. Un moment où vous vous posez en vous.

L’acceptation de nous – même est agent de guérison car notre être peut alors se déployer dans un accueil de nous – même où il n’y a pas de rejet. Dans l’acceptation vraie vous reconnaissez vos sensations et vos sentiments pour ce qu’ils sont, qu’ils soient agréables ou non. Vous reconnaissez la totalité de votre corps pour ce qu’il est. Ainsi que l’ensemble de vos pensées telles qu’elles vous viennent.

L’acceptation est dans notre notre nature profonde, elle n’est pas en soi une activité volontaire. L’acceptation est un mouvement qui émerge lorsqu’il n’y a  pas de jugement ni de rejet de quoi que ce soit.

Lorsque nous réalisons que nous avons une activité de rejet vis – à – vis de nous – même, et que seul, ou avec l’aide d’une autre personne, nous arrivons à l’identifier, alors cette prise de conscience nous donne la chance de pouvoir nous en décoller. C’est à dire que nous pouvons décider de mettre cette activité de rejet de côté. C’est ainsi que l’acceptation de soi peut émerger et revenir spontanément.

Il n’y a pas besoin de changer pour être dans l’acceptation.

Mais inversement l’acceptation est une clé pour la transformation et la paix intérieure.

L’acceptation de soi est essentielle pour développer l’estime de soi.

Elle nous rappelle à notre humanité, à notre unicité et à ce que nous avons à offrir  à nous – même, aux autres et au monde. Sans avoir à jouer un rôle, mais en restant authentique et vrai.